Tag: le mouvement c’est le bonheur

Coca-Cola

« 2 enfants sur 3 ne font pas de sport en dehors de l’école »
Afin d’inciter les jeunes à bouger, Family&Compagnie a conçu pour Coca-Cola France le programme LE SPORT CA ME DIT, aujourd’hui en place dans plus de 1.200 villes depuis 2008.
Découvrez le dispositif 360° imaginé par l’agence.

Le sport le samedi, ça vous dit ?

Bravo ! Vous êtes comme les nombreux participants qui ont adhéré au grand programme national que l’Agence Family & Compagnie organise pour Coca-Cola France depuis 2008.
Découvrez tous les détails du programme sur : www.lesportcamedit.com

sport

2 ados sur 3

2 ados sur 3 ne pratiquent pas d’activité sportive en dehors de l’école. Les petits français sont d’ailleurs moins sportifs que leurs voisins européens : 3 heures de sport par semaine contre 4,5 heures en moyenne pour le reste de l’Europe. En revanche, 3 heures de TV par jour ne leur font pas peur ! D’où l’idée du programme « Le Sport ça me dit », pour lutter contre la sédentarité et inciter les jeunes à bouger !

le sport ça me dit

Lien social, un challenge pour les villes

Renouveler les animations dans sa ville, montrer du dynamisme et encourager les jeunes à se mobiliser autour d’activités sportives ou culturelles, les responsables savent que c’est un dossier qui demande créativité, engagement financier et bénévoles de bonne volonté. Le sport est un domaine d’autant plus intéressant qu’il permet de conjuguer des vertus éducatives, citoyennes et intergénérationnelles. « Le Sport ça me dit » présente l’avantage pour les municipalités de répondre non seulement à leurs attentes mais également de proposer un programme bien construit, d’envergure et valorisant pour leurs villes. Un programme qui crée du lien social à travers le sport au coeur de la ville….
sport lien social

Dans le cube, 6 activités…

Le principe du Sport ça me dit est d’attirer de nombreux jeunes qui, bien souvent, sont peu sportifs ou sans activité physique et de leur proposer des activités ludiques, sans esprit de compétition … avec lesquelles garçons et filles puissent se retrouver et participer.

Pour ces jeunes des villes et des quartiers, plus souvent devant la TV, l’ordinateur ou les jeux vidéo, l’habitude est au zapping … c’est pourquoi les séquences de jeu sont formatées dans cet esprit : 7 à 10 minutes maximum. Cela permet également d’impliquer plus de jeunes dans une journée.
Des activités fun pour un public exigeant, imaginées et testées par des sportifs, des spécialistes et des adolescents. Elles sont immédiates, sans danger, accessibles à tous et extrêment ludiques. Pour 2010, les 6 activités retenues sont les suivantes : football, indiaka, bumball, hockey, y-golf, tir à l’arc … de grands moments de bonheur, de partage ert de rires pour tous ces jeunes participants !

Forte visibilité sur TF1

La première édition du programme « le Sport ça me dit » fut conçu par Family & Compagnie et diffusé sur TF1.
A travers les relations presse, le programme à également fait l’objet d’un sujet au 20 heures de Claire Chazal, comme vous le montre l’extrait ci-contre.
Plus tard, c’est la PQR qui a été choisie pour sensibiliser les élus locaux, leaders d’opinions et parents.

_photo_2_antony

Antony : une ville témoigne…

« Ce que j’ai trouvé intéressant dans ce concept, c’est cette idée d’avoir tout le matériel à l’intérieur d’un cube afin de pouvoir monter très rapidement un plateau d’activités destiné à promouvoir le sport chez les jeunes »
Pierre-François KINGUE – Responsable des manifestations sportives de la ville
imageBb

Secrétariat d’Etat aux Sports et CNOSF

Le programme « Le Sport ça me dit » s’inscrit parfaitement dans les préconisations du PNNS. Il est soutenu par le Secrétariat d’Etat aux Sports et le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF). Le sport reste encore un monde de discrimination et les politiques publiques n’ont pas réussi à changer les chiffres :
– les enfants de diplômés font plus de sport (83%) que les enfants de non diplômés (52%)
– les lycéens font plus de sport que les élèves des filières professionnelles,
– les garçons font plus de sport que les filles !
Une des conséquences de ces disparités, c’est qu’il y a 4 fois plus d’enfants en surpoids chez les ouvriers que chez les cadres. S’il ne faut pas négliger la responsabilité des habitudes alimentaires, dues à la fois à l’éducation mais aussi aux conditions économiques de la famille, le manque de pratique d’une activité physique y contribue également. Le seul loisir des enfants les moins favorisés est bien souvent la TV … dans leur chambre… sans parler des jeux vidéo !

coup_coeur_strat

Coup de cœur Strategies

Au premier Grand Prix Strategies Sportfive qui réunissait des sportifs, des annonceurs et des publicitaires, le programme « Le sport ça me dit » conçu par Family & Compagnie a obtenu le « Coup de Coeur » du jury pour l’originalité du dispositif et la pertinence des messages adressés aux différentes cibles.

LE SPORT ÇA ME DIT investit les Berges de Seine !

Après le succès de sa tournée d’été, LE SPORT ÇA ME DIT, Coca-Cola France en accord avec la Mairie de Paris a souhaité renouveler cette expérience. L’occasion de faire bouger de nombreux jeunes et d’animer encore un temps les Berges de Seine.

Concrètement, LE SPORT ÇA ME DIT sur les Berges de Seine, c’est quoi ?

400 m2 d’activités, encadrées par 2 animateurs pour permettre aux enfants, familles et touristes de s’initier aux différents sports proposés.
4 animations libres et totalement gratuites telles que le Tir à l’arc, le Disc Golf, le Street Tennis ou encore le Football Dribble.
– Mais surtout de la bonne humeur et du plaisir pour toute la famille !

Crée en 2008 par Family & Compagnie pour Coca-Cola France, le programme LE SPORT CA ME DIT est déjà présent dans 1 150 villes en France. Une bonne occasion de pratiquer une activité sportive tout en s’amusant mais aussi de se dépenser dans un cadre exceptionnel !

LE SPORT ÇA ME DIT sera présent sous le Pont des Invalides, tous les mercredis et week-ends de 13h à 17h et ce jusqu’au 23 novembre 2014.

Un adolescent sur 2 ne pratique pas d’activité physique régulière.

Télévision, internet, jeux vidéo favorisent la sédentarisation des jeunes conduisant au surpoids et à l’obésité. Les communes ont pris conscience du problème de santé publique et cherchent à inciter ces jeunes à pratiquer un sport en dehors de l’école.

Lors des 4ème Rencontres Nationales de l’AMF (Association des Maires de France) le thème central abordé avait déjà été le sport. Prés de 70% des communes y consacrent jusqu’ à 8% de leur budget communal.

Ville, ados et sport 2

L’activité physique des ados comme enjeu de société

Le sport est considéré par les collectivités comme un enjeu stratégique, comme élément d’intégration des jeunes en difficulté (69%), aide au développement social et économique et moyen de construire une bonne image pour la commune (84%).

D’où le succès de l’opération Le sport ça me dit organisée par Family & Compagnie pour Coca-Cola.